Monsieur le héron bihoreau

bihoreauendormi

Thème: L’Échappée belle

Monsieur le heron bihoreau

Non, vraiment, tu n’es pas beau,
Monsieur le héron bihoreau!
Le cou rentré, l’échine voûtée,
Tu sembles sorti d’un vieux musée!

Les yeux tristes et endormis,
Le plumage ébouriffé,
Tu ressembles à un débris,
Avec ton habit mité!

Tu parais tellement gelé,
Perché au bout de ton ponceau!
Tu serais plus réchauffé
Si tu marchais près du ruisseau!

La curiosité m’a poussée
À te chercher, la nuit venue.
Ce soir, je m’y suis décidée.
Mais, ma parole, j’ai la berlue?

Tu es là, fort bien éveillé,
Chassant, cou et bec tendus,
Avec adresse et vivacité,
Vertes grenouiles, poissons dodus.

Tu es devenu très beau,
Monsieur le héron bihoreau.
Mais, depuis, je me pose une question :
Quand je dors, ai-je, moi aussi, l’air con?

ligne-grise

Leave a Response