La Jeanne

La Jeanne

 Quand ton esprit a basculé, ton univers s’est écroulé.

Tes amies t’ont abandonnée, puis ta famille t’a oubliée.

Cherchez une muserolle:

La Jeanne est devenue folle!

 Seule. Si seule.  Sans amour, tu as traîné ta misère.

Nuit après nuit.  Jour après jour.  Sans rancune ni colère.

Cherchez une muserolle:

La Jeanne est devenue folle!

 Ton médecin t’a expliqué tous les bienfaits de l’hôpital:

Tu y trouverais l’amitié.  Pour toi, ce serait l’idéal.

Donnez une muserolle:

La Jeanne est devenue folle!

 Tu acceptes d’être admise dans l’unité de psychiatrie.

Tu es toujours incomprise.  Une fois de plus, on t’a trahie.

Donnez une muserolle:

La Jeanne est devenue folle!

 Ils font semblant de t’écouter.  Ils font semblant de t’aimer.

Toi, tu sais que tu n’es rien.  Pas plus importante qu’un chien.La-Jeanne

Passez-lui la muserolle:

La Jeanne est devenue folle!

 Quand tu cries ta solitude, ils forcent les médicaments.

Alors tu prends l’habitude de cacher tous tes tourments.

Ajustez la muserolle:

La Jeanne est devenue folle!

Bien sûr être ET ne pas être, c’est là toute la question.

Un grand saut par la fenêtre peut être la solution

Serrez fort la muserolle:

La Jeanne est devenue folle!

 Un midi après dîner, tu t’es décidée à sauter.

Plus besoin de muserolle:

Pauvre Jeanne n’est plus folle!

 

Leave a Response