La baleine bleue

Écoutez tout là-bas dans la mer profonde
Le troublant chant d’amour de la baleine bleue.
Regardez-la danser sous l’océan qui gronde,
Sans effort, au rythme vigoureux de sa queue.
Sûre de sa force, imposant bâtimentbaleine-bleue
Elle ondule lentement en ignorant la peur,
Recherchant son aimé d’un ample mouvement.
Quand soudain, elle entend le chant de l’âme soeur,
Son cri devient rauque, elle redouble d’ardeur.
Voyez ces deux géants, se retrouvant enfin,
Descendre se cacher dans l’opaque noirceur.
Amours titanesques dans un gouffre sans fin,
Pour tenter de sauver une race en danger.
Car, ces doux animaux chassés du sud au nord,
Disparaîtront un jour si rien ne vient changer
L’âpre cupidité des hommes. Sans remords,
Ils songent à s’enrichir. Pas le moindre regard
À l’irréparable et complète hécatombe.
Pour bien des espèces, il est déjà trop tard.
Pour elles, l’avenir est dans une tombe.

Comments are closed.