D’où viens-tu bergère?

Thème : D’où viens-tu bergère ? Parle-moi de toi? Dis-moi pourquoi tu viens passer ainsi l’avant-midi entre les mots’?

D’où viens-tu bergère? D’un lointain pays où ma mère, veuve avec deux enfants de huit ans et trois mois, n’avait ni le temps ni les moyens de rêver. La tête vissée sur les épaules, les pieds vissés au sol, elle travaillait encore et toujours pour élever ses filles. Moi, la petite dernière, j’étais toujours dans les nuages, fantaisiste, insouciante comme il n’est même pas possible d’imaginer. Au grand dam de maman.

« Arrête de bayer aux corneilles! – Cesse de regarder les mouches! – Avance! – Mange! – Travaille! » ont été les leitmotivs de mon enfance et de mon adolescence.

À l’école, on m’appelait la « rêveuse évasive » Un oiseau, un papillon m’éloignaient de Charlemagne et du théorème de Pythagore. Au grand dam des enseignants.

 Il a bien fallu que je me dompte et ma vie « productive » a vissé ma tête sur mes épaules et mes pieds au sol. Comme maman.

 Puis la vieillesse est arrivée, libérant mon Moi profond.Porte-queue-tigre

La vieillesse? Quelle vieillesse? Ah oui, celle qui, paraît-il, fait retomber en enfance. Celle qui fissure les carapaces conventionnelles et délivre l’imagination du carcan de la Raison (avec un grand R )  Oui, elle est arrivée.

Et régulièrement, comme aujourd’hui, avec des amies aussi fissurées que moi, je passe des avant-midi  en ateliers d’écritu…!  Tiens, un porte-queue tigré! D’où viens-tu, joli papillon jaune et noir? Où vas-tu?… Attends-moi!….

28 juin 2007

ligne-grise

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Leave a Response